Six générations d'artisan | Hermès

Hermès, artisan contemporain depuis 1837

six générations d'artisans

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
  • 1837

    Thierry Hermès, le fondateur

    L’histoire d’Hermès commence à Paris en 1837, dans l’atelier de harnais ouvert par Thierry Hermès rue Basse-du-Rempart. Les chevaux sont partout. Dès le début de l’aventure, il comprend les attentes de ses clients, leur désir d’épure et de légèreté dans une ville qui bruisse du mouvement de la modernité. Ses harnais seront d’une finesse discrète en même temps que d’une résistance à toute épreuve : une prouesse technique récompensée en 1867 à l’Exposition universelle.
  • 1880

    Charles-Émile Hermès, le bâtisseur

    Treize ans plus tard, en 1880, son fils Charles-Émile Hermès déménage les ateliers au 24, faubourg Saint-Honoré et y adosse un magasin. À cette adresse devenue emblématique, on venait faire fabriquer des harnais et des selles sur mesure. À cette époque, l’entreprise s’illustre déjà par l’excellence de ses créations. Grâce à lui, la Maison se fait connaître dans toute l'Europe.
  • 1902

    Émile Hermès, le visionnaire et l'esthète

    Dans l’entre-deux-guerres, les modes de vie changent et la maison innove sous la direction d’Émile Hermès, fils de Charles-Émile. Hermès propose des articles adaptés à la société, passant de la sellerie et de l'hanarchement à la maroquinerie. C’est grâce à une idée très simple qu’il infléchit de manière décisive l’entreprise familiale. En voyage au Canada, il est fasciné par le système d’ouverture et de fermeture de la capote d’une voiture militaire : un « ferme-tout » américain. En 1922, il obtient l’exclusivité de ce système, aujourd’hui connu sous le nom de fermeture Éclair, qui sera largement appliqué aux bagages de la maison.
  • 1925

    Apparition de la première pièce de pap, le blouson de golf

    Attaché à ses racines, Émile Hermès est aussi passionné par son temps : sous son impulsion, la maison s’ouvre à d’autres métiers Hermès équipe désormais les femmes et les hommes modernes, en les accompagnant dans leur vie urbaine mais également au ski, à la mer ou encore à la campagne. En 1925, Hermès propose un blouson de golf, premier vêtement masculin.

    Découvrez les collections Homme

  • 1926

    Annie Beaumel réinvente la vitrine de magasin

    En 1927, la petite bâtisse du 24 faubourg Saint-Honoré est métamorphosée. On la rehausse de deux étages supplémentaires que l’on coiffe d’une terrasse. Dans la boutique du rez-de-chaussée, la lumière emplit l’espace grâce à un système d’éclairage moderne et la percée d’une vitrine d’angle. Les vastes ouvertures du magasin deviennent, grâce à la fibre artistique d’Annie Beaumel, alors vendeuse de gants, des petits théâtres d’élégance et de malice, dont l’originalité est remarquée jusque dans la presse internationale. Les femmes viennent se fournir en bijoux d'argent et de cuir, dont le 1er intitulé Filet de Selle est crée en 1927 en hommage à l'origine équestre de la maison.

  • 1945

    Le duc attelé devient l'emblème de la maison

    Émile Hermès nourrira toute sa vie un amour pour l’histoire des hommes, des arts et de l’artisanat, ainsi qu’en témoigne sa vaste collection d’objets et de curiosités. L’emblème d’Hermès est précisément issu de cette collection : signé Alfred de Dreux, le dessin Duc attelé, groom à l’attente, représente une calèche (le duc) et son meneur d’attelage. L’image, stylisée, identifie la maison depuis 1945. C'est également dans l'après-guerre que les fameuses boites oranges font leur apparition.

1937

La création du premier carré de soie

En 1937, naissait le fameux carré de soie : il s'intitule Jeu des omnibus et dames blanches, comme le plateau d'un jeu très populaire conservé dans la collection d'Emile Hermès. C'est Robert Dumas qui lancera cet incontournable, premier d'une longue série.

Découvrez nos carrés

  • 1949

    La création de la première cravate

    Les objets Hermès se distinguent par la noblesse de leurs matières, la maîtrise des savoir-faire et l’audace de la création, stimulée par le regard aiguisé que la maison porte sur le monde. Une créativité ininterrompue : à partir de 1949 Hermès propose des cravates en soie imprimée.

1951

Robert Dumas, l'architecte

Robert Dumas travaille à la production avec Jean René Guérand. En 1951 est lancée Eau d'Hermès, signée Edmond Roudnitska, l'un des permiers parfums de la maison. La maison concrétise ses premières aventures olfactives. Le métier du parfum voit le jour en 1960, pour fabriquer et distribuer les parfums Hermès dans le monde entier. En 2004, Jean-Claude Ellena devient le parfumeur exclusif de la Maison. Christine Nagel le rejoint en 2014, en tant que créateur parfumeur exclusif, pour imaginer les créations de demain.

  • 1967

    Apparition de la première collection PAP Femme

    Place au prêt-à-porter. En 1967, c'est à Catherine de Karoly que l'on confie le vestiaire féminin. C'est à elle que l'on doit la célèbre boucle h. En 1972 apparaitra la première paire de chaussures.

    Découvrez l'univers Femme

  • 1973

    L'édition du Monde d'Hermès 

    A partir de 1973, la revue Le monde d'Hermès relie les clients à l'actualité de la maison. Plus qu'un magazine, c'est un journal de bord. On y narre ses inventions et ses décuuvertes. On y fait partager un objet, on y raconte ses expériences.

1978

Jean-Louis Dumas, l'artiste et l'entrepreneur 

À partir de 1978, le fils de Robert Dumas, Jean-Louis, révolutionne en douceur la maison Hermès. Visionnaire, curieux de tout et de toutes les cultures, il la diversifie et la propulse sur la carte du monde. Hermès accueille de nouveaux métiers qui reposent sur des savoir-faire uniques : l’horlogerie en 1978 - qui se déploie sous le nom La Montre Hermès –, ainsi que l’arrivée de nouvelles maisons au sein du groupe - l’art de la fabrication des chaussures avec le bottier John Lobb en 1976, l’orfèvrerie avec Puiforcat en 1993, ou encore la cristallerie de Saint-Louis en 1995.

  • 1984

    La création de l'iconique sac Birkin

    En 1984, Jean-Louis Dumas crée le sac Birkin, né de sa rencontre avec la fameuse chanteuse Jane Birkin lors d’un vol Paris-Londres.

    Cette même année est crée le premier service de table intitulé Pivoines.

  • 1987

    Hermès fête ses 150 ans

    Trois ans plus tard, en 1987, la maison célèbre les 150 ans du sellier avec un mémorable feu d’artifice sur le Pont-Neuf : ce moment de fête deviendra un thème, le premier d’une série qui se perpétue depuis lors pour nourrir chaque année d’une même inspiration toutes les créations de la maison parmi les différents métiers.

  • 1992

    L'ouverture du site de Pantin

    En 1992 les ateliers quittent le 1er étage du 24 Faubourg pour se regrouper à Pantin aux portes de Paris. On pense avant tout aux artisans. Le nouveau lieu de travail a une architecture claire, un endroit où l'on se sent bien.

  • 2000

    La maison Hermès ouvre à NY Madison

    Toujours sous l’impulsion de Jean-Louis Dumas, Hermès se développe aux quatre coins du monde avec l’ouverture de nombreux magasins qui, chacun, combinent subtilement l’identité du sellier et la culture locale. Parmi ces magasins, plusieurs Maisons Hermès voient le jour, comme à New York en 2000 sur Madison Avenue.

    Trouver un magasin

  • 2001

    Ouverture d'Hermès à Tokyo-Ginza

    A Tokyo un magasin est ouvert en 2001 - à Ginza, dans un écrin de briques de verre dessiné par Renzo Piano.

    Hermès investit aussi la toile, mettant en ligne un site de e-commerce en 2002 aux Etats-Unis et en 2005 en France.

    Trouver un magasin

2005

Pierre-Alexis Dumas, le directeur artistique

En 2005, Pierre-Alexis Dumas, fils de Jean-Louis Dumas, est nommé directeur artistique.

A ce moment là, Pierre Hardy dessine des collections de bijouterie et crée une haute bijouterie aussi spectaculaire qu'audacieuse.

  • 2006

    Patrick Thomas, la transition

    À partir de 2006, la poursuite de ce déploiement est assurée par Patrick Thomas : celui-ci développe une organisation stratégique décentralisée des métiers et réorganise la présence d’Hermès dans le monde par zones géographiques. Il assure également la transition avec la sixième génération de la famille, jusqu’à la nomination en 2013 d’Axel Dumas, neveu de Jean-Louis Dumas, comme gérant d’Hermès, un groupe international qui a su rester une maison d’artisans.
     

  • 2008

    Création de la Fondation Hermès

    Pierre-Alexis Dumas est également à l’origine de la création, en 2008, de la Fondation d’entreprise Hermès engagée en faveur de la création artistique - arts de la scène, photographies, arts plastiques, de la transmission des savoir-faire et de la préservation de la biodiversité. À l’appui de ses neuf programmes, la Fondation accompagne celles et ceux qui apprennent, maîtrisent, transmettent et explorent les gestes créateurs pour construire le monde d’aujourd’hui et inventer celui de demain.

    Visitez le site de la Fondation

  • 2010

    La création de Petit h

    Petit h voit le jour en 2010 sous la houlette de Pascale Mussard. C'est une série d'objets uniques. Seule règle : le refus des matériaux inutilisés, qui deviennent autant de pièces à assembler.
    Découvrez l'univers Petit h

    L'ancienne piscine du mythique hôtel Lutecia accueille l'univers maison d'Hermès.

    En même temps, la maison étoffe la palette de ses savoir-faire en présentant sa première collection de haute bijouterie.

    La même année, Shang Xia rejoint le groupe familial.

  • 2011

    L'apparition des tissus et papiers peints

    Hermès habille la maison. Illustrateur, coloriste et conteur d’histoires sur soie depuis la création de son premier carré en 1937, Hermès
    dévoile une première collection de tissus d’ameublement, de papiers peints et de tapis, qui puise son inspiration dans des thèmes qui lui sont chers : l’équitation, le voyage et la fantaisie.

    Découvrez l'univers de la Maison

2013

Axel Dumas, la nouvelle génération

Depuis 2013, Axel Dumas renforce, en tant que gérant, la dynamique de croissance du groupe avec l’inauguration en 2014, à Shanghai, de la cinquième Maison Hermès. Il accompagne aussi le déploiement digital du groupe qui aboutit, en 2018, à la refonte du site hermes.com. Axel Dumas inscrit Hermès dans l’évolution des nouvelles technologies, en accord avec les attentes de clients de plus en plus connectés. Le groupe accélère la dynamique omnicanale au sein de son organisation. 

  • 2015

    Apple et Hermès lancent l'Apple Watch Hermès

    Fruits du regard curieux des créateurs et des savoir-faire d’excellence des artisans, les créations répondent à l’objectif d’Hermès, qui vise à accompagner ses clients au quotidien, dans les activités les plus diverses : des harnais aux sacs et accessoires de la révolution automobile, de la montre-ceinture pour golfeur à l’Apple Watch Hermès, la maison n’a de cesse de cultiver le geste innovant et l’esprit ingénieux pour anticiper le futur.

    Découvrez l'Apple Watch Hermès

  • 2018

    Hermès entre au CAC 40

    L’année 2018 marque l’entrée d’Hermès International au CAC 40. Cette décision du Conseil Scientifique des Indices, annoncée par Euronext, consacre le parcours industriel et boursier de la société et témoigne de la solidité de cet « esprit d’entreprendre » devenu modèle artisanal de croissance. Hermès continue de réaffirmer son indépendance grâce à une structure actionnariale familiale qui s’attache à conserver l’essentiel de sa production en France et à perpétuer ses savoir-faire au service de la création. 

Revenir au sommaire