Pré-collection Femme automne-hiver 2019 | Hermès

Défilé Pré-collection
Femme automne-hiver 2019

Dans un décor de fleurs exotiques, étranges et vénéneuses, enchassées dans des vitrines de verre, la pré-collection automne/hiver 2019 redessine l’infinie puissance du féminin.

Une allure équestre

Des détails équestres architecturent les silhouettes. Manteau en cerf et agneau bleu-noir, trench en cuir terracotta, car-coat en laine jacquard couleur corail, short façon jodhpur : l’allure est décidée, les bottes cavalières allongent le pas.

Une assurance naturelle

La femme Hermès avance dans l’hiver. Elle ceinture une canadienne terre de Sienne au col de mouton et aux boutons Clou Médor gansés, ou réinvente à grandes enjambées le total- look denim : parka en coton et flanelle couleur indigo, pantalon cinq poches et bottes cavalières.

Une silhouette décidée

La ligne est pure, la silhouette, décidée. En vert Véronèse, la soie se fait féline, dans une robe composée de cinq carrés de soie Jungle Love. En jaune impérial, une robe en veau velours se constelle de Clous Médor en métal palladié. Et en jacquard de soie noire, de larges bretelles dessinent des épaules graphiques et définitives.

Dans le détail

Les bottes cavalières prennent des cours du soir, en veau velours vert ou rouge blush, tandis que les bottines s’élancent dans les hauteurs, semelle gomme, veau velours, découpes en toile technique côtelée.
  • Video Left: 
  • Video Right: 
Inspiré par les cahiers d’écolier d’autrefois liés entre eux par une ceinture, ce nouveau sac en veau Barénia Faubourg se porte à bout de bras, pour une allure définitivement nonchalante. Tout comme le sac Lindy mini, rectangulaire et souple, en taurillon Clémence, couleur ébène.
  • Video Left: 
  • Video Right: 
La haute joaillerie d’Hermès est une ode au corps en mouvement. Les maillons du collier Fouet en or rose, diamants et spinelles noirs, s’articulent et épousent le décolleté. Le noir mat des pierres de jade du collier Niloticus Lumière, surligné d’or rose et d’un pavage de diamants, évoque les écailles d’un crocodile.
  • Video Left: 
  • Video Right: 

La musique du défilé

« Ce que j’essaie de cultiver, c’est la beauté onctueuse du son. » Jean-Benoît Dunckel, membre du groupe Air a composé sur mesure la musique du défilé, interprétée en direct par des musiciens du Sinfonia Pop Orchestra.
Vidéo : Antoine Asseraf & Thibault Della Gaspera
Photographie Runway : Cédric Bihr
Photographie Détails : Gaspar Ruiz Lindberg
Musique : Jean-Benoît Dunckel et les solistes du Sinfonia Pop Orchestra
Supervision musicale : Pilooski
PRÊT-À-PORTER FEMME