Des Entreprises du Patrimoine Vivant dans l’air du temps

LES COMMUNAUTÉS

Des Entreprises du Patrimoine Vivant dans l’air du temps

Elles sont maîtres du cristal ou de l’argent, domptent le cuir, subliment les étoffes, impriment la céramique. Une douzaine de sociétés d’Hermès sont estampillées Entreprises du Patrimoine Vivant. Un label qui distingue des techniques d’excellence, des brevets et des archives d’exception, et un ancrage géographique ancien. Ce vivier est surtout un repère d’innovations.
Dans la famille des Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) d’Hermès, demandez la doyenne. La cristallerie Saint-Louis rafle le titre haut la main. L’idylle entre le sable et le feu s’y poursuit depuis des lustres. La création de la Verrerie de Müntzthal remonte en effet à 1586. Devenue « royale » et rebaptisée par Louis XV du nom de son illustre ancêtre, elle se targue d’avoir été la première en Europe continentale à percer le mystère du cristal,
en 1871 très exactement. 
Ses maîtres verriers n’ont cessé depuis de souffler, graver et tailler des objets de table, de décoration et de lumière. C’est aux 200 artisans d’aujourd’hui que rend hommage la labellisation EPV, obtenue une première fois en 2011 et renouvelée en 2016. En collaboration avec des créateurs contemporains, ils innovent et réinterprètent les savoirs emblématiques de la maison, comme le cristal de couleur ou la technique des presse-papiers que la cristallerie
Saint-Louis est seule à maîtriser encore aujourd’hui.
 
Cristalleries Saint-Louis © Photographe : Delphine Chanet

À découvrir aussi
 

  • Montbron, de la charentaise au sac Hermès

    La Tardoire serpente au milieu des prés, des vaches limousines paressent. Dans son décor de carte postale, Montbron versait dans l’oubli.  L’implantation de la maroquinerie Hermès a créé plus de 250 emplois qui ont contribué à redynamiser la commune charentaise.
     
     
  • Une soie à la fibre généreuse

    Un carré Hermès, c’est plus qu’un foulard, surtout lorsqu’il se fait solidaire. Des séries limitées sont régulièrement proposées pour inviter à soutenir l’action d’associations locales.
     
     
  • Saint-Junien, le gant dans la peau

    Presque centenaire, la ganterie de Saint-Junien, sur les berges de la Vienne, est la plus ancienne à fabriquer cet accessoire. Acquise par Hermès en 1998,
    elle vit une nouvelle jeunesse.
     
     

Notre empreinte sur...

  • Les femmes et les hommes

    Hermès emploie 13 500 hommes et femmes, dont 4 500 artisans, la première profession représentée dans la maison. Ce pays de la main se transforme et recrute en permanence. Former, transmettre, développer, assurer bien-être, santé et solidarité… Notre ambition est d’accompagner l’accomplissement de chacun.
  • La planète

    Hermès s’attache à sublimer, dans une vingtaine de métiers, les plus belles matières offertes par la nature. Les gestes de nos artisans respectent cuirs, soie, étoffes, bois, cristal et métaux précieux. Préserver, optimiser, revaloriser, tracer… Notre devoir est de faire un usage pérenne de ces ressources.
  • Les communautés

    Hermès possède 41 manufactures en France, sur 52, et compte plus de 300 magasins dans le monde. La proximité avec les fournisseurs, les partenaires et les territoires se cultive sur le terrain. Fertiliser, mailler, rénover, s’engager… Notre rôle d’entreprise citoyenne est de créer des liens durables.