Hermès Editeur Hiroshi Sugimoto

Hermès Éditeur
Hiroshi Sugimoto

Couleurs de l’ombre est une édition de 20 carrés édités en 7 exemplaires chacun, soit 140 carrés.

L’artiste

Né à Tokyo en 1948, Hiroshi Sugimoto s’installe aux États-Unis en 1970 afin d’étudier la photographie à l’Art Center College of Design de Los Angeles. 
C’est dans cette école qu’il intègre les grands principes de l’art conceptuel et du minimalisme, qui continuent de nourrir la rigueur technique et intellectuelle de son travail. Ses œuvres ont été exposées dans le monde entier, à l’occasion d’expositions personnelles ou collectives. 

Le projet

La première collaboration d’Hermès avec Hiroshi Sugimoto remonte à 2003, avec l’exposition L’histoire de l’histoire dans l’espace Forum du magasin Hermès de Ginza à Tokyo. La démarche d’Hiroshi Sugimoto explore sans cesse les ressources des savoir-faire séculaires pour établir un dialogue inventif entre l’histoire, une tradition, une pratique et une expression contemporaine qui fait pleinement écho à la philosophie d’Hermès. 

En 2010, lors de la visite de Pierre-Alexis Dumas, directeur artistique d’Hermès, dans l’atelier d’Hiroshi Sugimoto à Tokyo, celui-ci lui dévoila son projet Colors of Shadow. “J’en garde une vision nette et précise. Au centre d’une grande pièce, en pleine lumière, se dressait comme une colonne du sol au plafond, un prisme de cristal d’une grande densité et d’une clarté absolue. Un dispositif expérimental d’observation permettant aux rayons du soleil de faire naître chaque matin, en traversant le prisme, un monde de couleurs, projeté comme une ombre sur les murs blancs de l’atelier ”, raconte-t-il. 

FPendant une dizaine d’années, Hiroshi Sugimoto a photographié méthodiquement au moyen d’un appareil polaroïd, les variations subtiles de ces dégradés, chaque fois différents. Une épiphanie chromatique que l’artiste s’est proposé de fixer sur le carré de soie Hermès.

Ce travail s’inspire des expériences scientifiques élaborées par Newton, puis Goethe, sur les origines de la couleur, c’est-à-dire la décomposition de la lumière, sa captation, et l’impact émotionnel des couleurs sur l’être humain. Un phénomène concret matérialisé et sublimé par Hiroshi Sugimoto en une infinité d’images abstraites. 20 polaroïds ont été sélectionnés pour être retranscrits sur soie : une édition limitée de 20 carrés édités en 7 exemplaires, soit 140 carrés de 140 cm x 140 cm.

Ce format géant s’est imposé pour révéler pleinement un tel choc chromatique et pérenniser cette œuvre rendue éphémère par son support original, le polaroïd. Enfin, un nouveau défi technique, l’une des vocations initiales d’Hermès Editeur : imprimer au jet d’encre sur un twill de soie très léger ces dégradés savants et immatériels. Ainsi est né Couleurs de l’ombre.

Les carrés

20 carrés édités en 7 exemplaires.

Les éditions

  • Josef Albers

    Pour sa première édition d’œuvres d’art sur soie, Hermès a immédiatement pensé à Josef Albers, un des grands théoriciens de la couleur et notamment à la série Hommage au Carré. Ainsi 6 œuvres ont été choisies et reproduites sur soie puis éditées en 200 exemplaires chacune.

  • Daniel Buren

    Pour sa deuxième édition d’œuvres d’art sur soie, Hermès a invité Daniel Buren, artiste contemporain majeur, à marquer de son empreinte le carré emblématique. 
    D’une envergure exceptionnelle et d’une grande originalité, sa proposition, intitulée Photos-souvenirs au carré, est l’édition d’une série de 365 pièces uniques.

  • Julio Le Parc

    Pour sa quatrième édition, Hermès a invité Julio Le Parc, artiste majeur de l’art cinétique et optique, à s’approprier l’emblématique carré de soie. Véritable hymne à la couleur, sa proposition, intitulée Variations autour de La Longue Marche, a donné lieu à l’édition de 10 séries de 6 carrés pièces uniques.

Crédits : 
Tadzio
Raphaël Serano