Constance | Hermès

Le Constance

  • La naissance de Constance

    Constance, autrement dit fidélité à ce que l’on est, persévérance, confiance : des qualités qui conviennent à Hermès. De l’importance d’être Constance…
    En 1967, Jean-Louis Dumas demande à une jeune femme dans le vent de dessiner un sac pour Hermès. La créatrice étant enceinte, elle donne naturellement au sac le prénom de sa fille, Constance. 
    Un sac de ville, avec une arrière-pensée un peu sport, un sac pratique et décontracté, pour les filles à longues enjambées. Bref, un sac de son temps, le temps des possibles. 
    Un sac intemporel aussi, une élégance en mouvement, une Constance qui se transmet de mères en filles. 
  •  

  • Des proportions idéales

    À l’origine d’un sac Hermès, il y a toujours une approche architecturale : rondeur dans le carré, le Constance est une merveille de simplicité et une contradiction qui s’amuse d’elle-même. Rectangulaire, Constance arrondit les angles, confère de la souplesse à son rabat, donne de l’air à ses deux soufflets et laisse libre cours à sa bandoulière.
    Les courbes du fermoir en H s’incurvent en douceur dans la découpe du rabat : le secret du Constance, un bombé parfait.
  •  

  • Un fermoir arcHitecturé

    C’est une première ! La première occurrence du H comme fermoir astucieux.
    Il est fonctionnel : un mécanisme à ressort dissimulé de chaque côté de la barrette fixée au rabat permet de l’ouvrir et de le fermer.
    Équilibré, bien campé sur ses deux jambes, traversé par une barrette horizontale, ce fermoir en forme de H est homogène, harmonieux. Simple.
  •  

  • Écrin de sensualité

    D’où vient qu’une aura de mystère sensuel entoure ce sac sobre et épuré ? Est-ce le bombé du rabat, un bombé moelleux, qui accroche la lumière sur le haut ? la doublure en agneau, une caresse ? une rondeur, un projet ? le savoir-faire du métier de sellier maroquinier d’Hermès ? Mais admettons que le secret de la grâce du Constance nous échappe…
  •  

  • L’inconstance de Constance

    Sac intemporel, le Constance se réinvente depuis cinquante ans. Grâce à un système novateur de réglage de la bandoulière qui coulisse entre ses deux pontets, d’un sac naissent deux possibilités. Tel est l’esprit des objets Hermès. Selon l’envie, un porté long ou court, à l’épaule, chic et pratique pour le vélo électrique ! 
    Le fermoir en forme de H fut doré ou argenté, laqué, incrusté de diamants, couvert d’émail, marqueté de pierres. Le sac s’est prêté de bonne grâce à sa réduction, en version mini et micro. Il s’est étiré dans sa version Élan et s’est muté en un format cartable. 
    Le désirez-vous en cuir imprimé, brodé, en peau précieuse, en toile et cuir, en soie ? Ou en accélérateur d’imaginaire, avec le modèle « Au bout du monde »?
  •