Les secrets d'un objet

Le dessin Ex-Libris se superpose au dessin Les Parisiennes afin de donner naissance à une nouvelle composition. Ex-Libris nous plonge au cœur du XIXème siècle. L’Ex-Libris, emblème de la maison, médaillon central de cette composition, fut en 1946 entouré de deux voitures anglaises, d’une diligence et d’une calèche pour donner naissance à ce carré de Hugo Grygkar. Le carré Les Parisiennes de Kiraz date pour sa part de 2012 et représente une multitude de saynètes vécues par les fameuses héroïnes du dessinateur. Absorbée devant une vitrine du Faubourg Saint-Honoré, attablée dans un café de la rive gauche, discutant les bras chargés d’emplettes… elles semblent ne jamais effleurer le sol et sont l’incarnation même de cette élégance jamais dénuée d’humour et d’impertinence qui caractérise la Parisienne.

Le compagnon idéal