Les secrets d'un objet

« Mon Cocon me serre – les Couleurs me taquinent – J’aspire à l’Air – Une vague envie d’Ailes – Titille la Robe que je porte », écrivait Emily Dickinson. Ces mots de la grande poétesse américaine du xixe siècle ont insufflé à Alice Shirley, passionnée d’histoire naturelle, ces « tranquilles Versants de Ciel ». D’un papillon et d’un oiseau n’apparaissent que motifs chamarrés, plumes et rémiges. Ils planent au-dessus d’une forêt dense et profonde. L’un et l’autre partagent le privilège d’échapper à la pesanteur et d’arborer les plus beaux ornements naturels. Qui n’a pas connu, au moins une nuit, cette faculté de voler par-delà la cime des arbres et d’apercevoir la terre depuis le ciel ? Un songe en lévitation.

Le compagnon idéal