LA PLANÈTE

Dans le sillage des parfums,­
recyclage et énergie

De l'Eau d'Hermès, fragrance des origines inspirée de « l'intérieur d'un sac Hermès où flottait l'arôme d’un parfum », au dernier-né Twilly d'Hermès, tous les jus de la maison sont fabriqués au Vaudreuil, dans l'Eure. Le site abrite cette bibliothèque olfactive et veille sur son empreinte environnementale.
Un parfum tient du secret défense. En dehors du nez d'Hermès, nul ne connaît sa formule complète. La fabrication est à peine moins mystérieuse. Des dizaines de matières premières de parfumerie convergent vers le site du Vaudreuil. Mélanges et transferts d’une cuve à l'autre, entrecoupés de pauses de macération, se succèdent. Jusqu’au glaçage à 0 °C et au filtrage du jus.
Une fois mis en flacon, pompe fixée et capot refermé, le parfum voyagera en fourreau de cuir s'il est Hermessence, ou corseté dans un étrier pour Galop d’Hermès. Lové dans son coffret, le voici fin prêt pour sa mission de séduction.
L'envers du décor est tout aussi important. Dès sa naissance, une nouvelle fragrance est auscultée et mise à nu pour prévoir le traitement des déchets laissés dans son sillage. Des partenaires d'Hermès Parfums qui collectent ainsi 800 tonnes de rebuts par an au Vaudreuil, la société Cèdre est celle qui pousse le plus loin la recherche de valorisation. Celle-ci porte sur les emballages ayant contenu les matières, mais aussi les filtres, ainsi que des plastiques et des cartons endommagés ou du verre brisé. Direction le recyclage, pour 67 % des matières. Le reste, incinéré, produira de l’énergie. 


À découvrir aussi
 

  • Avec le fonds carbone Livelihoods,
    priorité au local

    Et si l’avenir du climat se jouait au détour d’un village du Kenya, d’Indonésie ou du Pérou plutôt que dans les sommets internationaux ? Les fonds carbone Livelihoods privilégient cette approche de terrain. 
     
  • Avec le fonds carbone Livelihoods, priorité au local
  • La boîte orange, les objets dans la peau
  • La boîte orange a de la ressource

    Ronde, rectangulaire ou carrée, elle emballe cravate, chapeau, bottes, vaisselle, bijou ou sac. Il n’y a guère que les meubles qui n’arrivent pas à se glisser dedans. La boîte orange est fabriquée en France par sept cartonniers.
     
  • Des diamants certifiés éthiques

    De l’extraction dans les mines jusqu’à la vente des bijoux dans les boutiques Hermès, la filière diamants de la maison est au diapason du processus international de Kimberley.
     
  • Des diamants certifiés éthiques

Notre empreinte sur...

  • La planète

    Hermès s’attache à sublimer, dans une vingtaine de métiers, les plus belles matières offertes par la nature. Les gestes de nos artisans respectent cuirs, soie, étoffes, bois, cristal et métaux précieux. Préserver, optimiser, revaloriser, tracer… Notre devoir est de faire un usage pérenne de ces ressources.
    Découvrir cette empreinte
  • Les communautés

    Hermès possède 41 manufactures en France, sur 52, et compte plus de 300 boutiques dans le monde. La proximité avec les fournisseurs, les partenaires et les territoires se cultive sur le terrain. Fertiliser, mailler, rénover, s’engager… Notre rôle d’entreprise citoyenne est de créer des liens durables.
    Découvrir cette empreinte