HTH, une ode à la soie lyonnaise | Hermès

LES COMMUNAUTÉS

La Holding Textile d’Hermès,
une ode à la soie lyonnaise

Cravates, carrés, châles et écharpes figurent parmi les cartes de visite de la maison Hermès. Ces confections s’enracinent dans la région des canuts lyonnais, des tisseurs et imprimeurs isérois. Le pôle textile d’Hermès, HTH, s’est bâti au fil de l’intégration de sous-traitants rhônalpins. Jusqu’à constituer un concentré des savoir-faire de la région.
De grands noms ont formé, depuis les années 1990, l’arbre généalogique du pôle textile d’Hermès. À commencer par Sport Soie, rejoint par Bucol, les Ateliers AS, SIEGL, les Créations Métaphores, les établissements Marcel Gandit ou AEI… Aujourd’hui, HTH rassemble dix sociétés aux savoir-faire très complémentaires et comptent 900 personnes, dont deux tiers d’artisans.
Les ateliers se répartissent dans sept communes de la région. En Rhône-Alpes, le tissage se trame à Bussières. L’infographie et la gravure des dessins ont lieu à Bourgoin-Jallieu. L’impression se partage entre Pierre-Bénite et Le Grand-Lemps, l’ennoblissement est effectué à Pierre-Bénite-Irigny. Et des ateliers de confection sont situés à Bourgoin-Jallieu et Nontron. Seule exception, c’est dans la Sarthe, à Challes, que crin, sisal, lin et coton sont tissés. Autant d’expertises locales à la renommée internationale.
Si Hermès reste le premier client de HTH, il n’est pas le seul : le chiffre d’affaires, qui a doublé depuis 2010, provient pour 15 % de commandes extérieures. On peut ainsi croiser, dans les défilés de haute couture, des tissus créés et édités par Bucol.


À découvrir aussi
 

  • Découvrir l’artisanat avec Manufacto, la manufacture des savoir-faire

    C’est la troisième rentrée scolaire pour ce programme déployé dans des écoles élémentaires, des collèges et des lycées. En se livrant à la fabrication d’objets en cuir ou en bois, élèves et professeurs explorent ensemble trois métiers de la main.
  • L’Allan, maroquinerie des champs

    La troisième manufacture d’Hermès en Franche-Comté accueille une quarantaine d’aspirants maroquiniers qui complètent leur formation auprès d’artisans maison aguerris.
  • Une soie à la fibre généreuse

    Un carré Hermès, c’est plus qu’un foulard, surtout lorsqu’il se fait solidaire. Des séries limitées sont régulièrement proposées pour inviter à soutenir l’action d’associations locales.

Notre empreinte sur…

  • Les femmes et les hommes

    Hermès emploie 13 500 hommes et femmes, dont 4 500 artisans, la première profession représentée dans la maison. Ce pays de la main se transforme et recrute en permanence. Former, transmettre, développer, assurer bien-être, santé et solidarité… Notre ambition est d’accompagner l’accomplissement de chacun.
  • La planète

    Hermès s’attache à sublimer, dans une vingtaine de métiers, les plus belles matières offertes par la nature. Les gestes de nos artisans respectent cuirs, soie, étoffes, bois, cristal et métaux précieux. Préserver, optimiser, revaloriser, tracer… Notre devoir est de faire un usage pérenne de ces ressources.
  • Les communautés

    Hermès possède 41 manufactures en France, sur 52, et compte plus de 300 magasins dans le monde. La proximité avec les fournisseurs, les partenaires et les territoires se cultive sur le terrain. Fertiliser, mailler, rénover, s’engager… Notre rôle d’entreprise citoyenne est de créer des liens durables.