Les femmes et les hommes | Hermès

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les femmes et les hommes

Hermès emploie 13 500 hommes et femmes, dont 4 500 artisans – la première profession représentée dans la maison. Former, transmettre, développer, s’ouvrir, veiller au bien-être, à la santé et à la solidarité… Notre ambition est d’accompagner l’accomplissement de chacun.

Empreintes sur le monde

Hermès s’attache à créer des objets qui traversent le temps et à tisser des liens durables avec ceux qui l’entourent. Avec un regard plein d’humanisme, le cinéaste et documentariste Frédéric Laffont, lauréat du prix Albert Londres, se met dans les pas de la maison et laisse libre cours à sa caméra.
Se piquer de curiosité, naviguer de récit en portrait, se laisser porter par les gestes et les lieux, pousser la découverte jusqu’au bout du monde…
Notre rapport au développement durable se donne à voir dans cette collection « Empreintes sur le monde ».

 

À découvrir aussi

 
 
 
  • Tandem,
    dix ans d’ouverture d’esprit

    Fin 2008, un artisan de la maroquinerie de Sayat quittait ses outils et le Puy-de-Dôme pour passer une semaine derrière un comptoir au côté d’un vendeur du magasin du faubourg Saint-Honoré. Les échanges Tandem étaient lancés. Rapprocher ces deux univers n’est pas qu’une affaire de kilomètres. C’est une invitation à vivre la vie de l’autre et à faire connaître la sienne.
     
  • La dextérité,
    secret de fabrication des talents

    Un ballet de doigts agiles fait danser les outils de la coupe et du travail à la table dans les maroquineries. Hermès accueille une diversité de parcours et d’âges. La dextérité, testée avec Pôle emploi, l’emporte ici sur la formation d’origine.
    C’est, avec le respect du temps long, le principal secret de fabrication des objets.
     
  • Dans les filets dorés de la porcelaine

    Des arts qui émaillent la céramique, celui de poser des filets sur une pièce de porcelaine est l’un des plus délicats. Dans les ateliers Hermès de Nontron, il faut savoir jongler entre coupelles et grands vases, assiettes, plats et soupières. Huit fileurs-doreurs maintiennent ce savoir-faire et les décorent à la main, à l’aide d’un pinceau à sifflet gorgé d’or, de platine ou de couleur.
     
  • Le corps à l’ouvrage

    Quinze à vingt heures de travail pour un sac, vingt-cinq heures pour une selle : les gestes nécessaires à la fabrication sont contraignants. Des réflexes simples aident les artisans à garder le cœur et le corps à l’ouvrage.
     

Portraits d'artisans
 

Notre empreinte sur...

  • Hermès emploie 13.500 hommes et femmes, dont 4.500 artisans, la première profession représentée dans la maison. Ce pays de la main se transforme et recrute en permanence. Former, transmettre, développer, assurer bien-être, santé et solidarité… Notre ambition est d’accompagner l’accomplissement de chacun.
    Découvrir cette empreinte
  • Hermès s’attache à sublimer, dans une vingtaine de métiers, les plus belles matières offertes par la nature. Les gestes de nos artisans respectent cuirs, soie, étoffes, bois, cristal et métaux précieux. Préserver, optimiser, revaloriser, tracer… Notre devoir est de faire un usage pérenne de ces ressources.
    Découvrir cette empreinte
  • Hermès possède 41 manufactures en France, sur 52, et compte plus de 300 boutiques dans le monde. La proximité avec les fournisseurs, les partenaires et les territoires se cultive sur le terrain. Fertiliser, mailler, rénover, s’engager… Notre rôle d’entreprise citoyenne est de créer des liens durables.
    Découvrir cette empreinte