Les secrets d’un objet

Sur de francs aplats de couleur, quatre têtes de chevaux, stylisées, graphiques, aux contours d’une extrême netteté et aux crinières torsadées, sont ornées de bayadère. Le carré Quadrige, de Pierre Péron, dessiné en 1973, représente des têtes de chevaux imbriquées deux à deux comme un puzzle et tient son titre d’un char antique, le quadrige. Attelé de quatre chevaux de front, généralement utilisé pour les courses, le quadrige inspira de célèbres statues équestres telles que celles qui surmontent le Grand Palais à Paris ou la Porte de Brandebourg à Berlin. Cette composition est aujourd’hui réinterprétée et les têtes des montures apparaissent habillées de larges rayures multicolores.