Carré 90 Serio Ludere - flat

Les secrets d'un objet

Diplômé des Beaux-Arts de Paris, passionné de culture japonaise, de BD et de jeux vidéo, Nicolas Buffe réside à Tokyo depuis 2007 où il explore la culture pop japonaise qui influence son travail plastique également nourri par le baroque et la Renaissance. Il a reçu en 2010 le Grand Prix de l’appel à la création contemporaine de la Cité internationale de la Tapisserie et de l’art tissé d’Aubusson et a réalisé en 2012, au Théâtre du Châtelet, les décors et les costumes de l’opéra de Haydn Orlando Paladino. 
Le serio ludere (jouer sérieusement), précepte cher à nombre d’écrivains humanistes de la Renaissance, propose de traiter des sujets sérieux sans omettre de s’en amuser. C’est ce que propose l’artiste dans ce carré où se mêlent formules anciennes et images modernes. Au centre, un éléphant symbolise l’idée de jouer avec le savoir comme Le Bernin qui fit supporter au pachyderme l’obélisque de la Piazza della Minerva à Rome. Cet assemblage fut inspiré à l’artiste par une gravure du Songe de Poliphile, célèbre livre publié à Venise par Francesco Colonna en 1499 dans lequel l’auteur explique que seule une tête solide, comme celle de cet animal peut soutenir le poids du savoir.
Le compagnon idéal
    Explorez d’autres pistes
      Il y a quelques clics