Carré 90 Serio Ludere - flat
Le compagnon idéal
    Laissez vous surprendre
      Il y a quelques clics

      La petite histoire

      Né en 1978, Nicolas Buffe développe très jeune un intérêt pour la culture japonaise, les cartoons, la bande dessinée et les jeux vidéos.Diplômé des beaux-Arts de Paris, il réside à Tokyo depuis 2007 où il explore la culture pop japonaise qui influence son travail plastique,  mélange de culture populaire et de culture classique. Il a reçu en 2010 le Grand Prix Appel à la création contemporaine de la Cité internationale de la Tapisserie et de l'art tissé à Aubusson. Il a réalisé en 2012, au Théâtre du Châtelet, les décors et les costumes de l'opéra de Haydn Orlando Paladino. Une exposition lui sera consacrée au musée Hara de Tokyo en 2014.
      Le Serio Ludere (jouer sérieusement), précepte cher à nombre d'écrivains humanistes de la Renaissance, propose de traiter des sujets sérieux sans omettre de s’en amuser. Sage posture qui implique de prendre de la distance et de transmettre avec humour et fantaisie les pensées les plus profondes.
      Ce jeune artiste français, nourri d’art renaissant et baroque, mais aussi de mangas, de bandes dessinées ou de jeux vidéo, livre ici l'une des compositions dont il a le secret, mêlant habilement formules anciennes et images modernes.
      Au centre, un éléphant  symbolise l'idée de jouer avec le savoir. Le Bernin, au XVIIème siècle, fit supporter au pachyderme l’obélisque de la Piazza della Minerva à Rome. Cet assemblage fut inspiré à l'artiste par une gravure du Songe de Poliphile (Hypnerotomachia Poliphili), célèbre livre publié à Venise par Francesco Colonna en 1499. Dans ce roman, merveilleusement illustré, l’auteur explique que seule une tête solide, comme celle de cet animal peut soutenir  le poids du savoir. Nicolas Buffe en fait un éléphanteau posé sur une bascule.